samedi 15 mars 2014

Classement Google : Position "réelle" contre position "moyenne"

Savez-vous ce que désigne la position moyenne dans le classement du moteur de recherche de Google ? L'agence américaine Anchor Wave tente de l'expliquer par une infographie publiée le 22 janvier 2014.

Il y a quelques années Google (dès 2009) avait introduit la recherche personnalisée. Depuis ce déploiement les utilisateurs pouvaient voir des résultats de recherche différents par rapport à d'autres utilisateurs pour une requête de recherche identique.
Les résultats dépendent de plusieurs critères :
  • leur situation géographique, 
  • leur langue,
  • leur historique de recherche,
  • l'appareil qu'ils utilisent, 
  • etc.
Compte tenu de cette différence des résultats de recherche plus ou moins prononcée selon une même requête de recherche, la considération d'une position moyenne dans le classement de Google s'avérait utile en référencement. Autrement dit il ne s'agit plus de montrer la position exacte - ou réelle - d'une page web d'après une requête de recherche. D'après Anchor Wave la position moyenne montrerait des résultats beaucoup plus fiables, mais ça se discute. J'utilise en effet un outil qui me permet de trouver les positions réelles des sites que je suis et pour l'instant je n'ai jamais trouvé de différences avec d'autres utilisateurs.

Au mois d'août 2013 Raven avait fait une comparaison entre la position « réelle » (scraped rankings) et la position moyenne (average rankings). Je recommande la lecture de ce long article. En fait il n'y a pas de meilleur outil, il faut en utiliser plusieurs - par exemple Google Webmaster Tools - selon ce qu'ils apportent de plus. Depuis août 2013 Google Webmaster Tools a été amélioré, notamment l'outil des requêtes de recherche.

Comment est calculée la position moyenne d'une page web ? Ça consiste à prendre la moyenne des positionnements pour une même requête de recherche en tenant compte des disparités liées à la personnalisation.

Anchor Wave donne un exemple : pour une même requête de recherche, si une personne A voit une page web en 1ère position et si une personne B voit la même page en 5ème position, alors la position moyenne calculée sera la 3ème position.

Au niveau graphique on voit bien le travail de l'infographie. Les icônes sont de qualité et la disposition des données est plutôt claire. Seul bémol, aux États-Unis le moteur de recherche Bing.com atteint près de 30% de parts de marché (avec Yahoo!), on se demande pourquoi l'agence américaine fait une fixation sur Google.

La position moyenne dans le classement de Google